Prélèvements obligatoires, vous en voulez encore ?

Outre le déplafonnement des cotisations, un projet de loi porté par l’Eveil Océanien et les Indépendantistes prévoit de multiplier par 2 le taux des cotisations…

Un acharnement fiscal, au détriment de toute mesure d’économie

Le projet de texte sur la réforme de financement du Ruamm fait des vagues

Au détour d’une saisine en urgence du CESE à laquelle ils doivent répondre sous 8 jours, le Medef a pris connaissance d’un projet de texte de réforme de financement du RUAMM prévoyant d’augmenter de pas moins de 17 milliards de francs les prélèvements obligatoires pesant notamment sur le bas salaires, ceux des patentés et des retraites, ainsi que le déplafonnement du RUAMM.

Ce projet de texte, déposé directement par des élus du Congrès, met à mal la démarche de concertation menée depuis quelques mois entre les deux parties.

De son coté NC Eco proposait de réduire significativement les charges pesant sur le travail afin de relancer la consommation ».

Pour le mouvement « La doctrine de l’acharnement fiscal, au détriment de toute mesure d’économie, continue donc d’être la priorité d’une partie de nos élus.« 

L’ensemble des acteurs économiques, qui regroupe les chambres consulaires et les fédérations patronales, fera bloc pour s’opposer à ces mesures. Ils envisagent également d’autres actions si cette proposition de loi n’était pas retirée.

www.casselesprix.com