10 passagers débarqués d’un vol vers le Vanuatu

Suite à une décision collective les autorités du service de l’immigration et des passeports ni Vanuatu ont débarqué 10 passagers d’un vol de la Nouvelle-Calédonie pour non-respect des exigences sanitaires.

Même si l’obligation vaccinal n’est pas nécessaire certaines contraintes sanitaires sont néanmoins nécessaires pour se rendre au Vanuatu et ces passagers ne répondaient pas à ces exigences.

Sans vaccin, mais pas sans test

Les passagers doivent donc s’assurer qu’ils se conforment aux exigences sanitaires avant d’être autorisés à entrer dans le pays.

Pour rappel

=> un test PCR négatif réalisé 24 à 72 heures avant l’heure de départ (du premier vol en cas de transit), ou ;
=> un test antigénique négatif réalisé auprès d’un professionnel de santé 24 heures avant l’heure de départ (du premier vol en cas de transit), ou ;
=> un test PCR ou antigénique positif de plus de 8 jours et de moins de 2 mois avant le départ, ou ;
=> d’un certificat de rétablissement établi par un médecin indiquant que le voyageur a été infecté par le COVID-19 au cours des deux derniers mois et qu’il n’est plus infecteux

Alors que les frontières du Vanuatu se sont ouvertes aux visiteurs internationaux, le directeur Markson a clairement indiqué qu’il était également de leur devoir de veiller à ce que le strict respect des frontières soit mis en œuvre pour la sécurité de ce pays.

www.casselesprix.com