Pratiques commerciales trompeuses, l’UFC s’attaque aux banques

L’UFC-Que Choisir porte plainte pour « pratiques commerciales trompeuses » contre 12 banques, accusées de ne pas rembourser les fraudes bancaires.

L’union des consommateurs accuse douze établissements bancaires de refuser de rembourser leurs clients victimes de fraudes. L’association a affirmé mardi avoir déposé plainte contre ces banques qu’elle accuse de faire croire aux consommateurs « qu’ils n’ont aucun droit au remboursement ».

Dans sa plainte pour « pratiques commerciales trompeuses », UFC-Que Choisir vise La Banque postale, Crédit agricole, Banque populaire, BNP Paribas, Société générale, CIC, LCL, Boursorama, ING, Nickel, Cetelem et Floa Banque.

L’association, a analysé 4.300 signalements pour refus de remboursement, dont 60 % concernent un préjudice supérieur à 4.000 euros et pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. A chaque fois, les banques font croire aux consommateurs « qu’ils n’ont aucun droit au remboursement » et « les dupent sur l’étendue de leurs droits ».

Accusations de « négligence »

La méthode la plus répandue consiste à accuser les victimes de « négligence ». Un alibi qui n’est pas recevable et d’autant moins quand l’opération a été validée avec le seul SMS.
Arrive en deuxième position le refus systématique de rembourser en cas d’authentification renforcée, sans que la banque n’apporte la preuve que son client est à l’origine du paiement.

La suite à lire… ⬇️⬇️

https://casselesprix.com
Previous post Le COTAF s’est intéressé de très près au secteur du BTP
Next post La NASA fait un lancement historique depuis l’Australie
Close