En mai, les prix ont fait comme ils voulaient !

En mai 2022, l’indice des prix à la consommation progressent pour le 3ème mois consécutif de 1%. Tous les secteurs sont concernés. L’énergie est le premier contributeur, suivent l’alimentation, les produits manufacturés et les services.

Les prix de l’énergie bondissent de 6,5% après 3,8 % en avril et 2,9 % en mars, tirés par la hausse des tarifs des carburants.

➣ Dans le détail le prix du litre d’essence croit de 10,8% % et celui du gazole de 17,5% %. Le mois dernier le gasoil s’affichait à 146,20 francs le litre, un niveau jamais atteint en 30 ans.
Les autres postes d’énergie n’évoluent pas.
➣ S’agissant des tarifs de l’électricité le gouvernement a acté une hausse pour les ménages souscrivant une puissance supérieure à 3,3 kVa. Elle interviendra par paliers successifs en avril et octobre 2022 puis en avril 2023

Les prix de l’alimentation continuent de progresser pour le sixième mois consécutifs. Une hausse qui s’explique principalement par la forte augmentation (2,2 %) des prix des légumes, conséquence des conditions climatiques défavorables.
Dans une moindre mesure les prix de la viande, impactés par des actions gouvernementales de revalorisation et d’ajustement, des pains, des céréales, des fromages, produits laitiers et des produits sucrés contribuent également à cette tendance haussière.

Seuls les prix des fruits baissent ce mois-ci de -1,1 %

Les prix des produits manufacturés progressent modérément de 0,2%. Dans le détail les prix des pièces détachées et accessoires automobiles repartent à la hausse plus 4,7 % après 2,3 % le mois dernier.

Les prix des services affichent également une légère augmentation. Ils sont avant tout tirés dans les tarifs de cinéma et de spectacle, la restauration et les services postaux (+5,4 %) en raison d’une révision des tarifs.

ISEE.nc

https://casselesprix.com
Previous post Alerte sanitaire sur des produits Casino
Next post Relancer la dynamique contre l’insécurité routière
Close