Lancement de l’étude bien dans mes claquettes

Mieux étudier des comportements pour sensibiliser contre les addictions.

Prévue dès le mois de juin 2022, le questionnaire « bien dans ses claquettes » élaboré avec l’agence sanitaire et sociale, a pour objectif de mieux connaître les conduites addictives des jeunes, d’ajuster les plans d’actions en leur faveur, notamment sur les questions de comportements à risques ou encore d’addictions, et enfin, de mieux les accompagner dans leurs parcours de réussite et dresser des recommandations sur l’ajustement des dispositifs.

L’objectif de cette démarche est de s’intéresser à leur quotidien, à leurs habitudes et leurs préoccupations afin d’ajuster ou de développer des actions ou des dispositifs destinés à favoriser la réussite, la santé, le bien-être et l’épanouissement de la jeunesse.
Au travers de cette étude la province Sud souhaite améliorer les conditions d’autonomie des jeunes.

Les élèves questionnés 20 juin au 5 aout 2022

L’étude sera conduite durant la 3e période scolaire, du 20 juin au 5 août 2022, auprès de 3000 élèves de 3e de la province Sud.
Les équipes de l’agence sanitaire et sociale de la Nouvelle-Calédonie vont se rendre dans tous les collèges et poser un questionnaire sur tablette d’une durée de 30 minutes maximum.
Les questions exploreront les comportements et compétences des jeunes et leur environnement de vie (temps scolaire, temps de loisirs, temps familiaux). Pour remercier les participants, la province Sud leur offrira une séance de cinéma.

Un rapport global pour l’ensemble de la Province Sud

Une analyse des questionnaires sera effectuée par l’agence sanitaire et sociale qui fournira un rapport global pour l’ensemble de la province Sud ainsi que des rapports par établissement scolaire, par commune et pour Nouméa et Dumbéa par quartiers.
Ces résultats seront disponibles au dernier trimestre de cette année.

En final, place à l’action

Les résultats permettront d’identifier les besoins par territoire de la province Sud et pour chaque acteur d’avoir des données spécifiques à sa population.
La prise en compte de ces données continuera d’orienter les politiques publiques qui se manifesteront par un travail de collaboration et d’accompagnement de dispositifs adaptés à la jeunesse.

www.casselesprix.com