Les bus du réseau Raï vont être renouvelés

1 300 658 711 francs c’est le montant des deux emprunts contractés par le syndicat mixte de transport interurbain (SMTI) pour renouveler sa flotte. Des prêts souscrits auprès de la BNC et de l’AFD qui doivent être garantis à hauteur de 50% par le gouvernement*.

Renouvellement de la flotte et du système de gestion opérationnel

L’acquisition de la flotte initiale du SMTI date de 2014. Aujourd’hui, elle souffre d’usure et connaît de plus en plus de dysfonctionnements et de pannes qui dégradent la qualité du service.

Les 39 autocars atteindront dans deux ou quatre ans au plus tard, le seuil de 800 000 km, pour lesquels, le constructeur conseille un changement de la chaîne cinématique, une intervention mécanique lourde évaluée à environ 16 millions de francs par véhicule.

Le réseau en chiffres

Lancé en mars 2014, le RAÏ couvre l’ensemble du territoire et offre un véritable service public de transport aux calédoniens.

Une quarantaine d’autocars, 252 services engagés sur toutes les communes de la Grande Terre ; 22 lignes actives et 360 arrêts répartis sur l’ensemble du réseau.
Des passages fréquents et des horaires réguliers. Des équipements adaptés au transport des personnes handicapées ou à mobilité réduite.

En 2019 (avant le Covid), la fréquentation était de 420 000 passagers sur l’ensemble du réseau, avec de réels potentiels de développement.

*Le projet de délibération approuvant l’accord de garantie de la Nouvelle Calédonie à ces deux contrats de prêt a été déposé au congrès le vendredi 20 mai après midi. Il a été examiné amendé et adopté par l’assemblée ce lundi 30 mai après midi.

www.casselesprix.com