Miss Nouvelle-Calédonie, les critères de sélection changent

En Calédonie on aime bien ne pas faire comme tout le monde ! Le carnaval a lieu en septembre et non pas le jour de mardi gras, la rentrée des classes se fait en février… et maintenant on crée de nouveaux critères de sélection pour élire nos miss ! On nous glisse dans l’oreille que Noël est maintenu le 25 décembre, ouf !

Plus sérieusement…

Localement le comité a décidé de créer ses propres règles

Le comité local de Nouvelle-Calédonie a décidé d’assouplir les critères de sélections pour pouvoir attirer plus de jeunes femmes à se présenter « Chaque année, de nombreuses candidatures au fort potentiel ne sont pas retenues du fait de leur taille inférieure à celle exigée au concours de Miss France ».

Des changements qui se prêtent davantage aux jeunes femmes calédoniennes

En 2022, le recrutement est ouvert aux candidates mesurant au minimum 1m68 (et non plus 1m70) , aux jeunes femmes jusqu’à 27 ans quel que soit leur statut matrimonial, une plus grande tolérance en ce qui concerne les tatouages est également à l’ordre du jour

Mais attention, les candidates inscrites grâce à ces nouveaux critères ne pourront pas espérer participer au titre de Miss France, ni même être élue Miss Nouvelle Calédonie. Elles ne pourront prétendre qu’au titre de 2ème dauphine ou de Miss Mont-dore.

Pour rappel, les critères de sélection au niveau national évoluent peu

Concernant Miss France les critères ont peu évolué au fil du temps.

Si la personnalité des candidates, leurs aspirations mais aussi leur résultat au test de culture générale prennent une place de plus en plus importante dans l’élection, cela reste un concours de beauté. Autrement dit, des critères physiques sont à respecter.
Les candidates à l’élection doivent avoir une taille d’un minimum d’1m70 pieds nus.

Elles ne doivent pas porter de piercing ou tatouage visible. C’est à dire qu’ils ne doivent pas faire plus de 3 centimètres de diamètre et ne doivent pas être sur le visage ou le cou par exemple.
Elles ne doivent pas non plus avoir eu recours à la chirurgie esthétique.
Le règlement de Miss France stipule également que les candidates doivent être de nationalité française, être inscrites à l’état civil étant de sexe féminin et avoir entre 20 et 24 ans.

Elles ne doivent pas non plus avoir été déjà mariées, pacsées ou avoir des enfants, ni avoir fait l’objet de poursuites ou condamnations pénales et ne pas avoir posé devant un photographe en sous-vêtements.

L’élection se déroulera le samedi 17 septembre, au centre culturel du Mont-Dore.

https://casselesprix.com
Previous post Mesures contre l’inflation, les travaux se poursuivent
Next post En avril, les prix ont continué d’augmenter
Close