La violence omniprésente en Nouvelle Calédonie

[LE CHIFFRE DU JOUR] 14 500, c’est le nombre de personnes exposées chaque année à des violences physiques ou sexuelles. 

L’enquête cadre de vie et sécurité publiée par l’ISEE fait apparaître qu’en moyenne, en 2019 et 2020, 43 % des violences physiques ou sexuelles se déroulent dans la sphère familiale.

« Sur cette période, 4 400 personnes âgées de 18 à 75 ans ont été agressées physiquement ou sexuellement par un membre de leur famille, et 2 900 déclarent que ces violences ont été perpétrées par un conjoint ou ex-conjoint. » 

La majorité des victimes de violences sont des femmes. La sphère privée est un espace d’exposition à la violence
Les jeunes sont deux fois plus touchés par ces violences qui se déroulent essentiellement en zones rurales et peuvent aller jusqu’à la tentative de meurtre.
L’alcool ou la drogue sont fortement incriminés dans ces épisodes.
Le profil des victimes varie également en fonction d’autres facteurs tels que l’âge, la communauté, ou le lieu de vie. Les auteurs de ces violences sont essentiellement des hommes.
En revanche, les violences psychologiques sont souvent passées sous silence

www.casselesprix.com