Une exploitation de volailles de Dumbéa sous surveillance

Le gouvernement a mis sous surveillance sanitaire une exploitation de volailles suspectée d’infection à Salmonella Typhimurium*, située à Dumbéa.

Un suivi sanitaire de la filière avicole calédonienne, est réalisé à travers des prélèvements chaque semaine.
Les prélèvements et analyses sont effectués, par les services de la direction des Affaires vétérinaires, alimentaires et rurales (DAVAR) dont le service d’inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire (SIVAP), et le laboratoire officiel de Nouvelle-Calédonie, afin de détecter la présence de différentes bactéries ou virus d’importance.

Le prélèvement du 12 avril 2022 s’est révélé positif à la bactérie Salmonella Typhimurium.

Cette bactérie, responsable de toxi-infections alimentaires potentiellement graves est considérée comme un danger sanitaire de catégorie 1. L’élevage est placé sous surveillance afin d’assurer la mise en place de mesures de polices sanitaires

Mise en place et application de mesures sanitaires exceptionnelles

La mise sous surveillance entraîne notamment l’application des mesures suivantes :
– Les animaux de l’élevage sont recensés ;
– aucun animal ou œuf à couver ne peut y pénétrer ou en sortir ;
– toutes les volailles de l’exploitation sont gardées à l’intérieur de bâtiments clos ou isolées des autres animaux ;
– toutes les dispositions sont prises pour éviter la dissémination du virus dans l’air et dans le reste de l’exploitation ;
– utilisation de tenues complètes à usage unique lors des accès aux locaux ;
– est interdite la sortie de l’exploitation des œufs de consommation ou à couver, de la viande, des produits ou des déjections d’animaux, des aliments pour animaux, de la paille et du foin, de tout objet ou ustensile non désinfecté, de tout objet ou matière susceptible de transmettre des salmonelles ;
– les animaux morts seront détruits. Le SIVAP poursuit l’enquête épidémiologique en étendant ses recherches à d’autres exploitations afin de confirmer ou d’infirmer les suspicions.

Le SIVAP poursuit l’enquête épidémiologique en étendant ses recherches à d’autres exploitations afin de confirmer ou d’infirmer les suspicions.

*La bactérie de sérovar Salmonella typhimurium est une bactérie qui appartient au genre Salmonella, famille des Entérobactéries. Elle est la cause la plus fréquente d’intoxication alimentaire liée à l’espèce Salmonella

www.casselesprix.com