La révision des forfaits mobiles repoussée ?

[INDISCRETION] En décembre dernier, l’OPT annonçait la révision de sa gamme de forfaits mobiles au 1er avril. Depuis, plus de son, plus d’image ! Il se murmure que les nouvelles offres pourraient n’être commercialisées qu’en juin…

Fini les 6 forfaits actuels, la gamme sera simplifiée et n’en comportera plus que 4. Dans l’ensemble, les tarifs vont baisser et la data ainsi que le débit internet vont augmenter.

Concrètement les tarifs revus à la baisse

➤ Le forfait 1h00, SMS illimités passe de 1900 francs par mois à 1000 francs.

➤ Celui de 2h00 passe de 3 900 à 3 000 francs à partir du 1er avril.

➤ Le forfait 5h00 augmente de 100 francs. La facture s’élèvera à 6 000 francs par mois mais la date mobile passera de 15 à 25 Gigas. 

➤ Et enfin, le plus gros forfait proposera, pour la première fois, la téléphonie illimitée vers les fixes et mobiles pour 10 000 francs par mois.
A titre de comparaison, aujourd’hui, la plus grosse offre est à 12 900 mais pour seulement 20h00 d’appel par mois et 60 giga de data mobile.

L’OPT souhaite également proposer une application « Mobilis » au deuxième semestre. Elle devrait permettre de suivre en temps réel sa consommation, le montant de sa facture et de recharge du crédit Liberté.

Un grand nombre de nouveautés prévues avant la fin de l’année

Au second semestre 2022, l’OPT-NC revisitera entièrement l’offre Liberté avec la modification du « Kit Prépayées Liberté », tout en proposant une connexion Internet mobile dès le premier achat.

Plusieurs offres de rechargement seront créées. Les clients pourront, entre autres, trouver de nouvelles offres d’Internet mobile ou bien un nouveau type de recharges « packagées » incluant appels, SMS et Internet mobile pour un prix « avantageux ».

Enfin, plusieurs nouveaux services pourraient être commercialisés fin 2022. C’est le cas du « service transfert de crédit » permettant aux clients de transférer du crédit entre deux numéros Liberté, ou encore « l’avance de crédit » permettant à un client de continuer à utiliser temporairement son téléphone malgré le manque de crédit (déduit de son prochain rechargement).

https://casselesprix.com
Previous post la Niña joue les prolongations et le mauvais temps persiste
Next post Un cagou né à Pâques au parc forestier
Close