Education, les remplaçants laissés pour compte ?

Les enseignants remplaçants seraient-ils moins performants pour s’occuper de nos enfants ? Au plus fort de la crise sanitaire, la DERES, la Direction de l’Éducation et de la Réussite a eu besoin de recruter des volontaires pour travailler auprès des enfants de personnels prioritaires.

Alors qu’une prime vient d’être versée aux enseignants titulaires, les remplaçants volontaires à qui on a fait appel pendant la crise sanitaire ont été laissés pour compte.

Deux poids deux mesures

Professeur des écoles, mais venant de métropole je suis professeur suppléant depuis 3 ans.
Si l’on reconnaît mon diplôme, je ne suis néanmoins embauchée qu’en qualité de suppléant avec évidement, le salaire qui correspond (soit environ 2 fois 1/2 de moins qu’un titulaire.)

Mais qu’importe ! Ce travail je le fais car je l’aime.. A l’annonce de cette prime pour les volontaires, même si je ne l’avais pas fait pour l’argent je trouvais que cela tombait plutôt bien..

Quelle déception de découvrir que seuls les titulaires allaient en bénéficier ! Nous sommes compétents pour travailler comme les titulaires mais nous ne recevons en contre partie aucune reconnaissance, aucune considération et encore moins de prime… Avons nous moins de mérite qu’eux ?

https://casselesprix.com
Previous post Mercredi pédagogique, le CAM en entrée libre
Next post L’eau au centre de toutes les attentions
Close