Réouverture de la RT1 au col de Katiramona

Après plus d’un an de fermeture et quatre mois de travaux, la RT1 au col de Katiramona a été rouverte à la circulation ce vendredi après midi.

Rappel des faits

Après le passage de la dépression tropicale Lucas et les fortes pluies observées durant les jours qui ont suivi, un éboulement s’est produit au niveau du col de Katiramona, sur la commune de Païta, le samedi 6 février 2021.

Une partie du talus d’un terrain appartenant à un propriétaire privé s’est effondrée, bloquant la circulation sur la route territoriale 1 (RT1), appartenant au domaine public de la Nouvelle-Calédonie.
Dans les jours qui ont suivi, le mouvement de terrain s’est propagé jusqu’à la rivière de la Katiramona, située à 40 mètres en contrebas de la route territoriale. Le glissement de terrain s’est étendu sur environ 90 mètres de large et sur 170 mètres de long, soit une superficie totale de 15 000 mètres carrés.

Déroulement des travaux

Les deux premières tranches de travaux ont débuté le 22 novembre 2021 et viennent de s’achever. Les travaux de la tranche 3, dont la consultation est en cours, devraient démarrer au 2e trimestre 2022, pour une durée de deux mois (reprise du talus en aval + végétalisation).

Les travaux de la tranche 4, qui viendront finaliser cette opération, devraient démarrer au 2e semestre 2022 et s’achever en fin d’année (travaux définitifs RT1).

Réouverture de la RT1

La durée des travaux des tranches 1 et 2 était établie à quatre mois (hors intempéries). Ce délai contractuel a pu être tenu, malgré les 40 jours de pluie relevés par les services météorologiques, grâce à une intervention en continu du groupement d’entreprises retenu pour les travaux, de 6 heures à 18 heures, et ce, sept jours sur sept.

La circulation est donc rouverte sur des voies rétrécies : 2 x 3.00 m au lieu de 2 x 3.50 m, provisoires et limitées à 50 km/h au lieu de 70 km/h qui permettront aux travaux des tranches 3 et 4 de se poursuivre avec le moins d’impact possible pour les automobilistes.

Financement

L’ensemble des travaux de réhabilitation de la route du col de Katiramona sont financés à 49,13 % par l’État et à 50,87 % par la Nouvelle-Calédonie. L’estimation financière initiale a été revue à la baisse passant de 950 À 700 millions de francs

www.casselesprix.com