A Koumac, rien ne va plus !

Suite aux nombreuses interventions et procédures réalisées par la gendarmerie pour vols, dégradations violences et rixes ou divers troubles à la tranquillité publique impliquant des mineurs, le haut commissaire à la demande du maire instaure un couvre feu le week-end à Koumac.

Cet arrêté interdit la circulation et le regroupement de mineurs de moins de 18 ans non accompagnés par une personne majeure sur la voie publique et dans les lieux publics

Il s’agit de tenter d’endiguer une spirale de délinquance qui touche la commune.

Rappel des faits

Depuis quelques mois les communes de Koumac sont confrontés à une délinquance, jeune, voire très jeune et sans limite. Une petite bande sème la terreur.
A leur palmarès une vingtaine de voitures volées et brûlées, des cambriolages en série, des incivilités en série qui se multiplient.

La population excédée fait régulièrement connaitre son ras le bol en signant des pétitions et la gendarmerie est sur tous les fronts. Le maire multiplie les communiqués et appelle à l’apaisement… Mais apparemment rien n’y fait

En début de semaine

On pouvait lire sur les réseaux sociaux Le magasin Jemati a été cambriolé « ils sont passés par la toiture ! 9 jeunes cette nuit dans le village avec… un cheval. » 

Le snack du village Chic’n Snack Bar Café Terrasse annonce sa fermeture pendant une semaine suite à une nouvelle effraction

Le gérant du snack de la gare routière de Koumac aurait également été passé à tabac mardi soir pour voler la caisse

De nouveaux renforts pourraient être détachés sur Kaala Gomen, mais aucune publication officielle n’a été faite dans ce sens.

https://casselesprix.com
Previous post La NZ va réouvrir ses frontières plus tôt que prévu
Next post Une épidémie de grippe A sévit sur les iles Loyautés.
Close