Homicide à Kone, une information judiciaire est ouverte

Le parquet a ouvert ce jour d’une information judiciaire du chef d’homicide volontaire commis le mardi 08 mars dernier, à la tribu d’Atéou, dans le secteur de Koné.

La victime âgé de 31 ans était atteinte par un coup de feu au thorax au cours d’une altercation avec son frère, âgé de 30 ans. Elle décédait  au cours de la nuit.

Rappel des faits

Il ressort des premiers éléments de l’enquête que vers 20h, un homme était contacté par téléphone par sa sœur, afin de venir calmer leur frère qui, souffrant de troubles du comportement s’était montré très agressif vis-à-vis de leurs parents et avait dégradé du mobilier et de la vaisselle au domicile familial.

Revenant de la chasse, en possession d’un fusil de calibre 30/30, l’homme retrouvait alors son frère, sur le chemin en direction de la maison familiale. Celui ci lui lançait alors une hache et s’avançait vers lui en tenant deux couteaux dans les mains  .

En garde à vue, l’auteur affirme s’être senti menacé

Lors de son audition, l’auteur présumé reconnaissait avoir tiré une première balle pour intimider son frère et faire cesser les menaces à son égard. Puis, il tirait un second coup, alors que la victime se trouvait à un mètre de distance, continuant de le menacer .

L’auteur présumé précisait « qu’il avait ouvert le feu car il se sentait menacé ». Les couteaux étaient d’ailleurs retrouvés à proximité du corps de la victime.

Selon les premiers témoignages recueillis, la victime avait eu de nombreux différends au sein de la tribu, en rapport avec ses troubles psychiatriques. En outre, la victime  avait été condamnée à des peines d’emprisonnement pour violences volontaires, vols et dégradations de biens par incendie.

A ce stade et au vu des circonstances particulières de  cette affaire, le parquet communiquera au magistrat instructeur des réquisitions de placement sous contrôle judiciaire du mis en examen  .

https://casselesprix.com
Previous post Les recharges des comptes révolut soumis à des frais, le sujet fait débat
Next post Les conditions de voyage évoluent
Close