Covid, la situation se complique au Vanuatu

Le ministre de la Santé de Vanuatu a annoncé lundi qu’une partie de l’archipel est désormais placée en niveau 3 de l’alerte COVID-19.

Avec l’apparition des 1ers cas autochtones, le faible taux de vaccination et la pénurie des masques et du gel hydroalcoolique, le risque de contamination est élevé. A Santo ce mercredi matin 9 nouveaux cas ont été confirmés.

Il est conseillé à tous les habitants de rester chez eux, d’éviter tout déplacement et de suivre les conseils du ministère de la santé.

Toutes les écoles sont fermées, tout comme les lieux de travail (autres que ceux qui fournissent des services essentiels), les rassemblements religieux, les événements sociaux et les rassemblements publics sont fortement interdits.

Certains magasins ne laissent entrer que les personnes vaccinées, les autres doivent rester à l’extérieur

Un couvre-feu s’applique de 18h00 à 6h00. et les villages se barricadent.

Entre peur du virus et difficultés économiques

Sur place, la situation sanitaire inquiète la population. Les gens des iles à Lakatoro sur Malekula, Pentecôte et Santo s’inquiètent de la lenteur des mises à jour du Covid-19 depuis Port Vila.

Dès l’annonce d’un nouveau cas, la population s’est précipitée dans les magasins pour obtenir des masques et des désinfectants ce qui a inévitablement conduit à une pénurie de ces produits

A Santo, un navire actuellement ancré dans le port de Luganville attend l’autorisation du département de la santé de Luganville de faire débarquer ses passagers. L’inquiétude est d’autant plus grande que le navire a quitté Port-Vila la semaine dernière et s’est rendu à Malekula, Embrym et Pentecôte avant d’arriver à Santo.

Le taux de vaccination reste peu élevé : seuls 48 % de la population éligible sont complètement vaccinés. Les autorités craignent une propagation du virus vers les îles plus éloignées, où le niveau de protection est plus faible encore.

https://casselesprix.com
Previous post Une liaison maritime entre le Mont-Dore et Nouméa
Next post Le centre d’information, droits des femmes et égalité a été inauguré
Close