Le CMS de l’ile des Pins cible d’exactions et d’agressions

Pour dire stop aux exactions et violences, le CMS de l’Île des Pins sera fermé le lundi 7 mars

Le Centre médico-social (CMS) de l’Île des Pins, ses personnels administratifs et soignants sont la cible d’exactions et d’agressions répétées que la province Sud dénonce avec la plus grande vigueur.

Cette semaine encore le domicile de la médecin, fraîchement recrutée en emploi local, et qui entretient en outre des liens personnels avec les Kuniés, a été cambriolé.
L’an dernier, un médecin était agressé et gravement blessé à l’œil.
La Province condamne ces actes de délinquance et adresse son soutien et sa sympathie à la médecin victime et à sa famille.

Une situation parfaitement intolérable qui conduirait inéluctablement, si elle perdure, à priver l’Île des Pins d’une médecine de proximité de qualité, dont ses populations ont tant besoin

Malgré plusieurs alertes lancées par la province Sud aux autorités communales et coutumières, l’amélioration durable de la situation n’est pas au rendez-vous. Ainsi le Conseil local pour la sécurité et la prévention de la délinquance (CLSPD) pourtant annoncé n’a toujours pas été installé, ce qui est regrettable.

Aussi, c’est avec gravité et responsabilité que la province Sud décide de la fermeture du CMS de l’Île des Pins pendant 24 heures (sauf urgences), le lundi 7 mars prochain, en solidarité avec tous ses personnels mobilisés au service des Kuniés et de leur santé. Cette journée sera aussi l’occasion de travailler avec les équipes et leur hiérarchie sur les mesures à mettre en place par chacun des acteurs concernés.

www.casselesprix.com