Guerre en Ukraine, Air france et Finnair restent prudentes

Alors que Finnair annonce la relance d’une route vers Tokyo au prix d’un allongement de la durée de vol à partir du 9 mars, Air France qui a prolongé la suspension de ses vols vers Kiev jusqu’en juin et vers Saint-Pétersbourg jusqu’à mi-avril au plus tôt, adapte ses plans de vols… 

Finnair annonce sa reprise pour le 9 mars

De son coté, Finnair, qui avait suspendu ses vols vers Séoul, Osaka, Tokyo, Shanghai et Guangzhou suite à la fermeture à ses avions de l’espace aérien russe, a annoncé pour le 9 mars la reprise de sa liaison entre Helsinki-Vantaa et l’aéroport de Tokyo-Narita.

Ses quatre rotations hebdomadaires (mardi, jeudi, vendredi et samedi) prendront cependant 13 heures au lieu des 9h30 habituelles, 

« Le Japon est l’un de nos marchés les plus importants, et nous voulons continuer à offrir des liaisons sûres et fiables entre Helsinki et Tokyo également dans cette situation », a déclaré dans un communiqué Ole Orvér, directeur commercial de Finnair.

Rappelons que la compagnie nationale finlandaise continue de voler vers Bangkok, Delhi, Phuket et Singapour, là aussi avec un itinéraire plus long qui évite l’espace aérien russe.

Air France adapte ses plans de vols

Suite au déclenchement de la guerre, la compagnie a suspendu tous ses vols vers l’Ukraine et vers la Russie, ainsi que le survol de l’espace aérien russe.

La compagnie nationale française souligne qu’elle maintient ses liaisons vers la Chine, la Corée du Sud et le Japon « en adaptant ses plans de vols » : sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires.

Son programme de vols de et vers l’Asie est à jour jusqu’au dimanche 6 mars inclus. « Ces changements d’itinéraire liés à l’évitement de l’espace aérien russe donnent lieu à un allongement du temps de vol et peuvent entraîner des changements d’horaires », explique son communiqué, le détail du programme de vols pour les jours suivants devant être mis à jour « au fur et à mesure de l’obtention des autorisations ». Tous les clients concernés sont informés individuellement.

En lire plus sur Air journal

www.casselesprix.com