La Thaïlande achève la dépénalisation de la marijuana

La semaine dernière, le pays a annoncé qu’il retirait le cannabis de sa liste des drogues, ouvrant la voie à la culture de la plante à la maison.

En 2021, la Thaïlande avait déjà dépénalisé la production et l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques rapporte Konbini.

Le pays franchit désormais un pas supplémentaire en soulignant les aspects bénéfiques de la plante dans le contexte économique du pays. En effet, dès 2020, le cannabis s’est inscrit en tant qu’industrie majeure de la Thaïlande.

Quelques conditions doivent néanmoins être remplies

Selon les nouvelles règles annoncées par l’office thaïlandais des stupéfiants, il faudra d’abord avertir le gouvernement local pour être autorisé à cultiver de la marijuana chez soi.
Ensuite, ces cultures « maison » ne pourront pas être utilisées à des fins commerciales sans licence.
Enfin, il faudra attendre 120 jours avant que les plantes de cannabis cultivées à la maison ne deviennent légales.

Un projet de loi déposé au parlement thaïlandais,

Production, commercialisation ou usage récréatif, tout y sera précisé et listé.

La dépénalisation du cannabis « répond à la politique urgente du gouvernement de développer la marijuana et le chanvre à des fins médicales et de santé, mais aussi de développer nos technologies et de créer des revenus pour le public ».

Les fraudeurs sont prévenus ! Faire pousser du cannabis sans en avertir le gouvernement pourrait valoir une amende de 530 euros (environ 65 000 F CFP). Vendre sans licence pourrait coûter 800 euros (environ 95 000 F CFP) et/ou trois ans de prison.

Previous post Covid, consignes pour les enfants de – de 12 ans
Next post Un chantier exceptionnel pour refaire la piste d’atterrissage
Close