Des entreprises sanctionnées pour pratique anti concurrentielle

Dans une décision du 25 janvier 2022, l’Autorité de la concurrence sanctionne lourdement 4 entreprises calédoniennes pour entente illicite sur les prix et les remises dans le secteur agricole pendant la foire de Bourail 2017 et pendant les 15 mois suivant sur une gamme de produits encore plus large.

Considérant qu’il s’agit de la pratique anticoncurrentielle la plus grave, l’Autorité a infligé des sanctions au niveau du montant maximal susceptible d’être imposé dans le cadre d’une procédure de non contestation des griefs doublée d’une procédure simplifiée, dont le montant global s’élève à plus de 54 millions FCFP (soit environ 450.000 euros).

Deux griefs ont été notifiés aux sociétés Agridis, Agricenter et Marconnet Location. La société Céres Equipement ayant été absorbée par la société Marconnet depuis les faits.

Le premier porte sur une entente sur les prix des accessoires agricoles et leur niveau de remise, entente mise en œuvre dans le cadre de la foire de Bourail en août 2017. Le second grief concerne une pratique identique sur un nombre d’accessoires agricoles plus important et sur une période allant de septembre 2017 à décembre 2018. 

Des dommages à l’économie calédonienne

L’Autorité estime que le comportement des sociétés mises en cause a nécessairement causé un dommage certain à l’économie calédonienne, la mise œuvre d’une entente horizontale sur les prix pendant la foire de Bourail étant, a fortiori, susceptible de détériorer lourdement l’image de marque de cet événement agricole majeur auquel participent les professionnels du secteur mais aussi le grand public.

Des sanctions pécuniaires ont été infligées. Le montant total s’élève à plus de 54 millions de francs CFP, répartis entre les 4 protagonistes.

En savoir plus

www.casselesprix.com