Les attaques de requins ont augmenté en 2021

En 2021, 11 attaques ont été mortelles, et parmi elles, neuf sont considérées comme non provoquées. Sur ces neuf décès, trois ont eu lieu en Australie, deux en Nouvelle-Calédonie, et une aux États-Unis, au Brésil, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

Comme chaque année, les chercheurs de l’International Shark Attack File, en collaboration avec le Florida Museum of Natural History et l’American Elasmobranch Society, dévoilent leur rapport concernant les attaques de requins dans le monde.

Les chiffres sont clairs : les attaques ont augmenté en 2021, après trois années en baisse. Ce sont ainsi 73 incidents non provoqués qui ont été répertoriés l’année dernière, contre 52 en 2020.

11 attaques mortelles

Les scientifiques distinguent les attaques non provoquées, et celles provoquées. Pour ces dernières, ce sont les humains qui initient le contact avec le requin, par exemple lorsqu’un plongeur tente de toucher l’animal, ou lorsqu’un pêcheur retire un requin d’un filet.

La suite à lire sur géo.fr

www.casselesprix.com