Henri Dokucas Naisseline, interpellé à Tadine

Le grand chef Naisseline a été interpellé ce lundi en début d’après midi à Tadine Il est mis en cause en tant que commanditaire des exactions commises à la tribu de Roh à Maré, courant novembre 2020 .

Rappel des faits

Il s’agit de la dernière phase de l’enquête diligentée par la brigade de recherches de Nouméa  et les militaires de la compagnie de gendarmerie de Nouméa. Elle visait les agissements susceptibles d’être reprochés à  six personnes, dont le grand chef, dans la préparation et l’organisation des violences volontaires et les dégradations graves de biens, commises pour partie, par incendie ou moyen dangereux au préjudice des victimes.

Des mandats de recherches infructueux

Le parquet a délivré plusieurs mandats de recherches autorisant l’interpellation des personnes mises en cause, à l’issue d’ailleurs de différentes convocations à la gendarmerie de Nouméa restées infructueuses, jusqu’à ce jour .

Il risque 10 ans d’emprisonnement

Un communiqué sera diffusé à l’issue des mesures de garde à vue d’une durée maximale de 96 heures, s’agissant de faits de vol et dégradations commises en bande organisée et d’association de malfaiteurs en vue de la commission de délits punis de la peine de 10 ans d’emprisonnement .

https://casselesprix.com
Previous post Point sanitaire du lundi 17 janvier
Next post Homme disparu en mer, les recherches sont arrêtées
Close