Scal Air, alerte orange déclenchée à Nouméa

Le seuil d’information et de recommandation a été dépassé hier dimanche Scal’air a déclenché l’alerte orange toujours en cours ce lundi.

Scal Air a enregistré dimanche 9 janvier après mide, une hausse des niveaux en poussières fines PM10 généralisée sur l’ensemble du réseau de mesure de Nouméa et plus particulièrement fortes à Montravel. Le dépassement de seuil est toujours en cours à l’édition de ce bulletin.

Le seuil d’information et de recommandation à destination des personnes sensibles (fixé à 50 microgrammes de poussières PM10 par mètre cube d’air en moyenne sur 24 heures) a été franchi le lundi 10 janvier 2022, avec une valeur de 50.6 µg/m³ à 06h00, calculée en moyenne sur 24h glissantes.

Conditions météorologiques et circonstances

Les poussières fines PM10 peuvent être d’origines variées : industrielle (Doniambo), trafic routier ou autres sources ponctuelles comme des phénomènes de combustion (feux domestiques) ou de travaux pouvant se produire à proximité.

D’après les données de Météo France : des vents moyens à forts de secteurs sud-est à est-sud-est sont mesurés depuis le 09 janvier 2022. Ces vents sont habituellement peu favorables à l’accumulation des poussières fines sur la zone de surveillance.

Recommandations en cas de seuil d’information dépassé 

Il est préconisé de ne pas modifier les déplacements prévu mais d’éviter les activités sportives violentes et les exercices d’endurance à l’extérieur.
Pour les personnes connues comme étant sensible ou qui présenteraient une gêne à cette occasion : adapter ou suspendre l’activité physique en fonction de la gêne ressentie. Il convient d’éviter l’usage du tabac de solvants ou d’autres produits irritant respiratoire pour ne pas aggraver les effets de la pollution.

www.casselesprix.com