L’obligation vaccinale de nouveau devant le congrès

Faute de consensus, le texte concernant l’obligation vaccinale sera de nouveau examiné aujourd’hui en séance publique du congrès. Les élus doivent trancher car le texte doit entrer en vigueur dans 10 jours, et les sanctions prévues devront être appliquées.

Une manifestation est en cours devant le Congrès où les élus doivent se pencher sur l’obligation vaccinale.

Le 3 septembre dernier, le texte, instituant l’obligation vaccinale était voté à l’unanimité par les élus du Boulevard Vauban. À l’époque, c’est le retard important de la vaccination et l’entrée sur le territoire du variant Delta, qui avait poussé l’ensemble des élus à voter cette obligation vaccinale.
Une position unanime, assortie de sanctions, notamment 175 000 francs d’amende, à compter du 31 décembre, pour tous les contrevenants.

Le 19 novembre dernier s’appuyant sur les bons chiffres du covid et dans un contexte sanitaire plus serein, 5 élus du congrès estimant que cette obligation n’avait plus lieu d’être déposaient plus une délibération au Congrès afin de la supprimer.

Les débats menés le 3 décembre n’ont pas permis d’aboutir à un accord, le sujet sera donc de nouveau au centre des discussions ce matin

www.casselesprix.com