Les prix flambent tirés par l’énergie et l’alimentation

En novembre 2021, l’indice des prix à la consommation hors tabac et l’indice général sont en hausse de 0,6 %. Les prix de l’alimentation augmentent tout comme ceux de l’énergie. La tendance est inversée pour les produits manufacturés. Les prix des services et du tabac n’évoluent pas

En glissement annuel, l’indice général et l’indice hors tabac augmentent de 1,0 %.

Les prix de l’alimentation bondissent de 2,3% en novembre

Cette hausse concerne ensemble des classes alimentaires avec une prépondérance des légumes dans les prix grimpent de 16,6 %, en particulier ceux des salades, du chou vert et des tomates qui enregistrent des hausses importantes après une période de surproduction ayant entraîné la chute de leur prix de vente.
Les autres contributions à la hausse sont attribuables à la viande au pain et aux céréales aux produits laitiers et aux oeufs, aux poissons aux produits sucrés au jus et enfin en fruits.

Après un fléchissement en octobre, les prix de l’énergie repartent à la hausse en novembre. Une hausse exclusivement liée au prix de l’essence et du gasoil. Les prix du gaz et de l’électricité n’évoluent pas

Les produits les prix des produits manufacturés affichent unbaisse -0,3 %, après un sursaut de +0,2% correspondant à la sortie de la période des soldes

Les prix des services sont stables. Ce mois-ci les tarifs de l’hôtellerie la restauration progresse de 0,2 %.

À noter qu’en raison du contexte sanitaire les activités sportives et culturelles sont suspenduEs et beaucoup de restaurants et d’hôtels restent fermés