Venue du ministre, les indépendantistes dénoncent

Alors que l’arrivée du Ministre des Outre mer sur le territoire est imminente. Le FLNKS et les Nationalistes dénoncent une ultime provocation.

L’occasion également pour les partisans du Oui, de renouveller leur ultimatum qui vise à s’opposer à toutes discussions ou rencontres avec les autorités françaises avant les prochaines élections présidentielles.
Ils n’oublient pas non plus au passage, de dénigrer la campagne électorale « raciste et dégradante » des voix du Non

Cette visite malvenue. Elle constitue un énième acte de mépris et une ultime provocation vis-à-vis du mouvement indépendantiste et des forces vives du Pays au vu de la tenue du scrutin illégitime de ce dimanche 12 décembre 2021.
Face à l’entêtement de l’Etat de maintenir coûte que coûte la date de la consultation au 12 décembre 2021, Le FLNKS et les Nationalistes s’opposent à toutes discussions et à de quelconques rencontres avec le ministre des Outremers avant les élections présidentielles.
Par ailleurs, le FLNKS et les Nationalistes considèrent que la campagne électorale, raciste et dégradante, menée par les voix du NON envers les populations kanak et océaniennes ne constitue pas de bases saines pour l’avenir de Kanaky-Nouvelle-Calédonie.

Le comité stratégique indépendantiste de Non-Participation

www.casselesprix.com