Fin du suspens pour l’obligation vaccinale ?

obligation

Fortement remis en cause depuis sa mise en place, le texte sur l’obligation sera discuté en commission plénière du Congrès ce vendredi, après midi.

Un contexte qui a changé

Voté le 3 septembre alors que la Calédonie était covid free et que le taux de vaccination était très bas, cette obligation devait être assortie de sanctions à partir du 31 décembre.

Evolution de la situation sanitaire

Le 19 novembre 5 élus, issus des groupes UC-FLNKS nationalistes et Éveil Océanien, et de l’Avenir en Confiance, ont demandé la suppression de cette obligation en raison de l’évolution de la situation sanitaire et déposent une délibération au congrès dans ce sens.

Aujourd’hui,  73,6 % de la population vaccinable, a reçu un schéma vaccinale complet et 11 610 personnes sont considérées comme guéries

Le texte discuté au congrès cet après midi

Ce matin, les élus de la commission permanente ont reçu les syndicats des salariés et patronaux, des experts médicaux et des scientifiques, mais aussi le conseil scientifique indépendant local afin de connaitre leur position actuel sur le sujet.

Les débats débuteront cet après-midi, à partir de 14 heures.