Covid, à Thio la situation ne semble pas s’améliorer

Thio

A Thio, la situation sanitaire s’aggrave. Une situation qui fait suite à la découverte mi novembre d’un foyer de contamination. Un cluster qui serait à relier à un deuil ayant réuni un grand nombre de famille et un manque total de respect des gestes barrières.

Le taux d’incidence cumulé sur 7 jours glissants est de 1347 pour 100 000 habitants

Ce mardi et vendredi, les équipes de la Dpass vont se déplacer dans la commune et ses tribus les plus isolées, pour proposer la vaccination, dépister et distribuer des masques.
Leur volonté est de faire passer massivement le message « de la nécessité de se faire vacciner et de respecter des gestes barrières, afin que la population puisse passer de bonnes fêtes de fin d’année« 

Et pendant ce temps là…

Une poignée d’élus estiment « que la crise est derrière nous » et demandent l’abrogation de l’obligation vaccinale et du pass sanitaire

Cette proposition de délibération a été déposée sur le bureau du congrès le 19 novembre 2021 par par Mesdames Virginie RUFFENACH, Omayra NAISSELINE et Messieurs Pierre-Chanel TUTUGORO, Milakulo TUKUMULI et Guy-Olivier CUENOT.

L’obligation vaccinale instaurée par le congrès doit être abrogé. Aujourd’hui les indicateurs sont meilleurs, les taux d’incidence stables, le service de réanimation de l’hôpital ne compte plus que 15 personnes alors qu’il a accueilli près de 60 personnes au plus fort de la crise.
61 % de la population totale a reçu un schéma vaccinal complet.
Les experts estiment à 35 000 le nombre de personnes immunisé naturellement, on peut donc considérer que plus de 80 % de la population est à ce jour immunisé