L’ACNC relance l’enquête dans le secteur aérien

ACNC

Dans la perspective d’une réouverture prochaine du ciel calédonien, l’Autorité de la concurrence réactive son enquête sur le fonctionnement concurrentiel du secteur aérien international et intérieur qu’elle avait lancée en décembre 2019 puis suspendue au cours de l’année 2020 en raison de la crise sanitaire mondiale.
Elle publie également les premiers résultats de la consultation publique pour aiguiller les opérateurs et les pouvoirs publics sur les attentes des consommateurs pour l’avenir

Une consultation publique a vocation purement informative

Dans le cadre de cette enquête, les informations transmises en 2020 devront être actualisées pour évaluer les conséquences de la crise sanitaire sur le devenir du marché aérien international et intérieur au départ de la Nouvelle-Calédonie. 

Afin d’aiguiller les opérateurs aériens et les pouvoirs publics concernant les attentes des consommateurs, l’Autorité publie une partie des réponses de la consultation publique menée en janvier 2020, qui a donné lieu à plus de 11 000 réponses sur certaines questions.

Des filtres ont été appliqués pour écarter les réponses manifestement insincères, en particulier sur la question des prix maximum raisonnables pour un vol aller-retour au départ de Nouméa par les opérateurs aériens présents sur le marché en janvier 2020.

Quelques éléments de réponses


L’analyse de l’ensemble des résultats de la consultation interviendra dans le cadre de l’avis qui sera rendu par l’Autorité à la suite de l’enquête du service d’instruction.

En tout état de cause, l’Autorité rappelle qu’elle a réalisé elle-même cette consultation publique sur son site internet, laquelle ne repose pas sur la technique des sondages réalisée à partir de l’étude d’un échantillon représentatif d’une population établi scientifiquement par un organisme de sondage.