Les prix à la consommation sont en baisse en Octobre

consommation

En octobre 2021, les prix à la consommation hors tabac et l’indice général fléchissent légèrement, mais progressent sur un an de 0,6%.

En octobre, les prix de l’alimentation diminuent plus franchement et ceux de l’énergie connaissent leur premier fléchissement depuis le début de l’année. La remontée des prix des produits manufacturés et des services ne compense pas cette diminution. Les prix du tabac n’évoluent pas.

Selon la dernière publication de l’ISEE

La baisse de prix que connaît l’alimentation depuis une bonne moitié de l’année s’accentue en octobre : -1,2 % après une baisse de -0,4 % en septembre.
L’effondrement des prix de certains légumes (-9,2 %) tels que tomates, haricots verts, salades et concombres en est la cause principale. L’offre est en effet forte en cette saison propice à la production mais le contexte de crise sanitaire contraint la demande, notamment celle émanant des établissements de restauration. Les prix des fruits enregistrent également une diminution marquée de – 4,3 %), 

Pour la première fois depuis le début de l’année, les prix de l’énergie ont affiché une baisse en octobre (-0,7%). Une diminution exclusivement liée aux prix de l’essence et du gazole qui diminuent tous deux de 2,1 %. Les prix du gaz en légère augmentation viennent nuancer cette tendance, tandis que ceux de l’électricité restent inchangés.

Les prix des produits manufacturés augmentent de 0,2 %, ce qui constitue une évolution relativement faible s’agissant du mois suivant la fin des soldes, lesquels avaient eu peu d’impact à en septembre.

Les prix des services se maintiennent et affichent une augmentation de +0,1 %. Les services d’entretien et de réparation du logement ainsi que des véhicules tirent les prix à la hausse, tout comme les prix de la fourniture d’eau et l’hébergement, mais dans une moindre mesure.