Que l’on vote Oui ou Non la date du référendum doit être maintenue.

lettre

Dans une lettre ouverte, adressée au président de la république des signataires issus de sensibilités diverses demandent le maintien de la dernière consultation référendaire au 12 décembre. 

Cette consultation doit clore un cycle qui mobilise les tous les Calédoniens dans une campagne quasi permanente depuis bientôt quatre ans, que le document concernant les conséquences du Oui et du Non a contribué à éclairer.

Grâce a la solidarité nationale et aux dispositions prises localement la situation sanitaire est désormais sous contrôle et le territoire détient la des meilleurs taux de vaccination des outre-mer.

En dépit des constats et des déclarations du ministre des outre-mer qui affirme que  » la consultation du 12 décembre ne saurait être reportée, sauf à ce que l’épidémie se révèle hors de contrôle », une demande de report a pourtant été formulée récemment par les partis indépendantistes auprès de l’État.

Les signataire de la présente lettre ouverte, issus de sensibilité diverses estiment qu’un report serait une erreur. Leur démarche est résolument non partisane quant à la question de l’accès éventuel de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté.