Plaidoyer pour sauver la seule crèche de Paita !

crèche

Le nid de maman installée au domaine de Nouré devrait fermer le 31 décembre 2021. Absence ou insuffisance de subventions, nombreuses annulations d’inscriptions d’enfants en raison des difficultés financières auxquelles certains parents doivent faire face à cause de la crise, c’est la mauvaise nouvelle annoncée par la directrice de l’établissement.

Une maman lance un appel désespéré pour empêcher la fermeture de la seule crèche de Paita.

Témoignage

Un double confinement et pas ou peu de subventions

Le 2ème confinement de cette année a eu raison de la structure. N’ayant pu bénéficier de subventions, ou très peu, malgré l’appui du syndicat de la petite enfance, elle est donc obligée de fermer après plusieurs années d’exercice.

Les aides du premier confinement en 2021 sont arrivées très tard. Entre temps, la directrice a dû puiser dans sa trésorerie. Elle était en train de remonter en septembre quand la seconde crise est arrivée…

En plus d’accueillir des enfants, nos enfants, elle accueille les enfants handicapés, les enfants placés mais aussi des personnes suivies par la DEFE qui souhaitent s’orienter dans le secteur de la petite enfance, en les formant pendant plusieurs semaines.
Elle embauche plusieurs personnes de la commune, leur permettant d’avoir un emploi sur place, des stagiaires du lycée Jean XXIII, en job d’été… Elle est d’un dévouement sans faille pour les autres .

Le dernier recensement fait état d’une l’augmentation de 20% de la population ces dernières année de la commune de Paita et pourtant elle ne compte qu’une seule crèche qui doit mettre la clé sous la porte !


Durant les confinements, malgré ses demandes et bien qu’elle soit la seule crèche de la commune, elle n’a pas été réquisitionnée pour les personnels prioritaires. Cela aurait pourtant permis à beaucoup de parents de ne pas descendre sur Nouméa ou Auteuil (crèches les plus proches, réquisitionnées pour les habitants de paita).

Un beau gâchis économique

Plusieurs familles se retrouvent sans solution de garde à compter du 1er janvier 2022. Les crèches étant toutes surchargées, les plus proches se trouvant sur Koutio ou derrière le medipôle sont réservées aux enfants des personnels soignants. Les inscriptions se faisant très en amont lesquelles vont accepter les enfants avec des adhésions aussi tardives ?

Deux salariés se retrouvent sans emploi, la directrice ne percevra aucune aide en raison de son statut de gérante .

La garde des enfants pose de réels problèmes en Calédonie en raison du manque d’assistante maternelle, et met les mamans en grande difficulté ! A qui confier les enfants en toute sécurité ?

Une bouteille à la mer

Je jette une bouteille à la mer ! Il faut toucher le plus de monde et surtout le gouvernement, la mairie , la province … afin que l’on puisse aider cette crèche à continuer à vivre, et à faire grandir, éduquer, aimer nos enfants, et en même temps nous permettre de continuer à aller travailler l’esprit tranquille en confiant nos enfants les yeux fermés … et ça , ça n’a pas de prix, le bien être de nos enfants méritent que l’on se batte.


Soraya