Le sentier de la mangrove de Ouemo inauguré

Ouemo

Le sentier de la mangrove de Ouémo a été inauguré vendredi matin. Un itinéraire réservé aux modes doux, piétons et cycles, reliant le parc urbain de Sainte-Marie et les plateaux sportifs de Ouémo.
Cet aménagement est la dernière étape importante du plan de création de la grande zone de loisirs du Parc urbain de Sainte-Marie, lancé en 2016, en lieu et place d’une densification de l’urbanisation.

Le sentier a été pensé pour garantir durablement la préservation du patrimoine naturel exceptionnel que constitue la mangrove de Ouémo. La création de ce cheminement est aussi une étape importante dans l’amélioration progressive du lien entre les quartiers de Ouémo et de Sainte-Marie.

Les réalisations

Le chantier, lancé en mars 2020, a vu successivement :

➢ La construction de la passerelle reliant le parc urbain de Sainte-Marie à la mangrove, à la hauteur de la maison de la Biodiversité.
➢ La transformation des digues préexistantes en cheminements, sans qu’aucun remblai n’ait dû être effectué.
➢ La construction d’une seconde passerelle permettant de relier deux de ces digues.
➢ La rénovation et l’élargissement du platelage existant coté Ouémo.
➢ La mise en place d’un éclairage raisonné du cheminement.

Des actions environnementales conséquentes

En accord avec la réglementation environnementale en vigueur, l’aménagement a été réalisé sur la base d’un cahier des charges rigoureux, limitant les impacts directs du chantier.

Un plan de mesures compensatoires, dépassant les exigences réglementaires, a également été élaboré. Le rétablissement des conditions de bonne circulation hydraulique dans la mangrove à l’occasion des marées, et la plantation de palétuviers à la place de la digue supprimée.

Un financement partenarial

Pour ce vaste projet d’un montant global de 271 M XPF, la Ville de Nouméa a obtenu le soutien financier de l’État et de la province Sud à hauteur de 52%.

➢ au titre du contrat d’agglomération 2017-2020 ;
➢ en étant lauréate du « Fonds mobilités actives – aménagements cyclables », initié en 2019 par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire.