La règlementation sur le tabagisme va être complétée

tabac

Au regard de la recrudescence de l’usage de produits de vapotage signalée par les établissements scolaires, certains commerçants de cigarette électronique, parents d’élèves… La règlementation actuelle relative au tabagisme va être complétée.

Un projet de délibération a été déposé sur le bureau du congrès le 28 octobre 2021 dans ce sens.

En 2019, selon le Baromètre Santé Jeunes 21,5% des jeunes Calédoniens de 13-18 ans assuraient avoir vapoté au cours des 30 derniers jours.
Si la proportion augmente avec l’âge, elle représente tout de même 7,2 % chez les 10-12 ans. Un chiffre 5 fois plus élevé qu’en Australie.

La Cigarette électronique jetable est utilisée de manière galopante chez de nombreux collégiens et lycéens, avec ou sans nicotine, car aucune réglementation n’existe actuellement sur le Caillou. Elle est vendue dans les stations-services et certains magasins, sans restriction d’âge.

Comme pour les produits du tabac, il va être proposé d’interdire le vapotage dans les lieux affectés à usage collectif comme les lieux de travail, les établissements scolaires, les moyens de transport collectif les cafés et les restaurants. La vente aux mineurs sera désormais interdite

Les sanctions pénales encourues seront les mêmes que celles prévues pour les produits du tabac  ➢ une amende de 3ème classe pour la vente aux mineurs
➢ une autre de 5ème classe pour le non respect de la nouvelle règlementation en vigueur.

Règlementation mais surtout prévention

La réglementation à venir en Nouvelle-Calédonie est donc une bonne nouvelle pour Ingrid Wamytan, responsable du programme de prévention d’addictologie de l’Agence sanitaire et sociale. « C’est un premier pas. En parallèle, il faut mener un gros travail de prévention et d’information auprès des jeunes, des adultes, mais aussi des parents qui sont souvent démunis face aux produits de vapotage »

Distinguer les cigarettes électroniques jetables des vapoteuses classiques, qui peuvent être utilisées comme alternative à la consommation du tabac, pour favoriser son arrêt.

Des ateliers de sensibilisation auprès des élèves et des parents devraient être mis en place au sein des établissements scolaires au travers du dispositif déclic.

Déclic, est un dispositif qui accueille, accompagne et soutient les jeunes de moins de 25 ans et leurs familles face aux consommations de cannabis, de tabac, de cigarettes électroniques, d’alcool, d’écrans.
Les consultations, gratuites, anonymes et confidentielles, sont proposées sur Koné, Koumac, Poindimié, Houaïlou, Bourail, La Foa, Païta, Mont-Dore, Dumbéa et Nouméa. Plus d’infos ➢ DECLIC.