Obligation vaccinale, Martine Cornaille invective les hommes d’église

église

Après Martine à la plage ou Martine à la déchetterie, Martine est aujourd’hui à l’église…

Après avoir voulu défiler contre l’obligation vaccinale en arborant une étoile jaune, après avoir été déboutée par le tribunal administratif suite à des référés destinés à faire suspendre la délibération du congrès, Martine Cornaille pour l’association « ensemble pour la planète » s’en prend maintenant aux Hommes d’église au travers d’une lettre ouverte.

Dans son plaidoyer, elle les accuse en vrac de diviser la population, de ne pas tenir leur rôle, de s’égarer, d’être totalement ignorants et de ne pas savoir faire la part de choses, d’avoir de l’aplomb, de ne pas avoir le sens des priorités… En un mot, elle les appelle à se « ressaisir » et à rester dans leur domaine de compétence : le bon Dieu, les Anges et la vie éternelle… Savoureux !

Lorsque vous vous exprimez dans la presse locale sur la vaccination anti Covid, c’est immanquablement pour reprendre la doxa officielle et sermonner durement les récalcitrants qui n’en peuvent mais. Face à la propagande éhontée en cours, nous attendions pourtant de vous une forte contribution à l’émergence de la vérité. Mais surement pas de vous voir oublier toute charité en faisant de nous des boucs émissaires et en nous livrant à la vindicte populaire.
Espoir déçu..
.

Ainsi donc, vos a priori inquiètent. Vos accusations blessent.Vos déclarations stigmatisantes divisent.

« Dieu est Amour », n’est-ce pas ce que vous enseignez d’ordinaire ? Pourquoi, pauvres pêcheurs, n’avons-nous pas droit à votre compassion ? Vous nous refusez le droit de douter, le droit de questionner une mise en œuvre précipitée et des mesures autoritaires. Est-ce bien votre rôle ?

Hommes de foi, vous vous égarez ! Et au fond, que savez-vous de la composition des sérums injectés ? […] Que savez-vous des tests PCR et des Ct ? Que savez-vous de l’ARN messager […] Que savez-vous des données internationales de pharmacovigilance ? […] Que savez-vous des défauts des agences de santé, OMS incluse ? Savez-vous que cette dernière est désormais financée à 80 % par des fonds privés ? […] Que savez-vous des vices de l’industrie pharmaceutique et de ses lourdes condamnations ? Rappelez-vous que sa vocation est de faire des profits, pas d’œuvrer à la santé publique…Etc.

Bref, combien d’heures avez-vous consacré à l’étude, à trier le bon grain de l’ivraie, à peser le pour et le contre ? Ah oui, vous préférez « faire confiance »…

Eh bien pas nous, car nous sommes instruits de tant et tant d’incertitudes et de dérives ! Votre aplomb est sans borne : vous dites que l’ « on ne parle pas sans responsabilité ». Pourquoi donc ne vous appliquez-vous pas ce sage conseil ?

A notre tour de vous appeler gravement à vous « ressaisir » : restez dans votre domaine de compétence, le bon Dieu, les Anges et la vie éternelle ; laissez-nous exercer notre esprit critique et choisir pour nos enfants et nous-mêmes. Dieu nous a donné le libre-arbitre et vous, ses représentants sur Terre, prétendez nous le confisquer. Savoureux !


Voilà notre prière à votre adresse: STOP aux injonctions, retour à l’exemplarité et à la bienveillance qui siéent particulièrement aux Hommes d’églises…Marre d’être invectivés !

Pour EPLP, Martine Cornaille