Grève générale dans les secteurs aériens

USTKE

Ce vendredi 22 octobre, les secteurs aériens (Aircalin, Aircal, Pacific Airport Engie) mobilisés par l’USTKE sont en grève générale.

Des mobilisations se tiennent aussi bien près du siège de Aircalin au centre-ville à Nouméa, aux abords de l’aérodrome de Magenta et à La Tontouta.

En cause, l’orientation prise par les compagnies aériennes locales ou internationales concernant l’application de la délibération 44/CP et du décret 2021-1201- du 17 septembre 2021 sur l’obligation vaccinale.

l’Organisation syndicale estime que ces décisions politiques ont également une incidence sur les entreprises sous traitantes, à l’exemple de PAE (le pôle action économique en charge de la réglementation douanière) qui officie à l’aéroport de La Tontouta.

la section STKE d’Aircalin, précise dans son préavis de grève  » Nous considérons que la date butoir du 31 octobre ne permet pas aux personnels d’accéder au panel vaccinal de leur choix alors que d’autre vaccins dits classiques seront proposés d’ici fin 2021″.

Elle pointe les politiques discriminatoires des directions envers les personnels  » vaccinés  » ou  » non vaccinés » et elles affichent clairement leur opposition à l’obligation vaccinale.

 » On exprime notre mécontentement sur la délibération 44/CP et notre forte inquiétude sur les emplois au 31 octobre 2021″, indique Nathalie Bourguignon, déléguée syndicale STKE à Aircalin et référente des secteurs STKE de l’aérien.

La balle est dans le camp des politiques publiques, avec certainement l’aide des partenaires sociaux sur cette question épineuse qui divise profondément les calédoniens.