Hôtels, gîtes, tables d’hôtes peuvent réouvrir, mais…

Gîtes

Dans le cadre du confinement aménagé actuellement en vigueur, les hôtels et hébergements touristiques ou de courte durée, ainsi que les tables d’hôtes sont autorisés à ouvrir à certaines conditions.

Accueil et déplacements limités

Les hébergements peuvent uniquement accueillir les clients dont le domicile régulier se situe dans le même que celui de ces établissements. Il en est de même pour les clients qui doivent y séjourner dans le cadre d’un déplacement autorisé.

Il s’agit des déplacements dont les motifs sont listés dans l’arrêté du 6 septembre 2021 et notamment des trajets :
➢ Entre le lieu de domicile et le lieu de travail (déplacements professionnels) ;
➢ Pour participer à une cérémonie funéraire, religieuse, coutumière ou à une mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
➢ Pour des consultations médicales, des examens, se faire vacciner, etc.

Les activités de restauration sont également autorisées, mais elles sont soumises au pass sanitaire pour les clients majeurs – à l’exception de la vente à emporter.

Tous les déplacements pour se rendre dans les établissements, lieux et services dont l’accueil du public est conditionné à la présentation d’un pass sanitaire.

Dans ces deux cas – hébergement et restauration –, ces activités doivent s’effectuer dans le respect des gestes barrière, de la distanciation et des protocoles sanitaires dédiés.

À noter également que la baignade est interdite, y compris dans ces établissements (piscine, mer, rivière, jacuzzi, etc.).