La rentrée scolaire se fera en deux temps.

rentrée

« La réouverture de l’école doit se faire au service de la population…. Il faut que les enfants retrouvent le chemin de l’école » Isabelle Champmoreau

Cette rentrée sera différente d’une province à l’autre, en fonction des contraintes de chacun. Exceptionnellement, l’absentéisme ne sera pas pris en compte dans cette période de réouverture. 

Collèges et lycées

La semaine du 11 octobre : ouverture des collèges et des lycées.  

– Lundi octobre : prérentrée des personnels.  
– Mardi 12 octobre : rentrée des élèves.

Le lundi 11 octobre sera réservé à l’accueil des personnels et à la préparation de l’accueil des élèves et à l’appropriation du protocole sanitaire. L’organisation sera propre à chaque établissement en fonction de ses effectifs, de ses filières professionnelle, générale ou technique, mais aussi de son accueil en internat.

La capacité d’accueil sera adaptée aux contraintes sanitaires, et les rentrées pourront se faire de façon progressive selon la taille des établissements. Il y aura donc une poursuite de la continuité pédagogique quand les enfants ne seront pas accueillis en classe.

Crèches

Les crèches ouvriront également dès le 11 octobre avec des protocoles spécifiques. Les parents sont invités à contacter directement la crèche de leurs enfants.

Internat

À partir du lundi soir, les internes seront accueillis, et le mardi les cours reprendront selon des organisations adaptées, spécifiques à chaque établissement scolaire de sorte à respecter strictement le protocole sanitaire.

Écoles primaires

La semaine du 18 octobre sera celle de l’ouverture des écoles primaires, de la section de petits au CM 2.

Cette reprise diffère selon les provinces et sera progressive. La prérentrée des personnels se fera quelques jours avant en fonction des provinces.

En province Sud :
➢ Lundi 18 octobre : les petits de maternelle, les CP et les CE 1.
➢ Mardi 19 octobre : les moyens de maternelle et le CE 2.
➢ Mercredi 20 octobre : les grands de maternelle, les CM 1 et CM 2.

En province Nord :
➢ Lundi 18 octobre : sections des petits, des moyens et des grands, CP. o Mardi 19 octobre : du CE 1 au CM 2.

En province des îles :
le calendrier est en attente. 

Protocoles

Afin que ce retour se fasse dans les meilleures conditions, des protocoles très stricts seront appliqués : ils seront expliqués avec précision dans chaque établissement.

En maternelle :
➢ le masque est obligatoire pour tous les adultes ;
➢ le masque n’est pas obligatoire pour les enfants ;
➢ la classe sera fermée pour 7 jours dès le premier cas confirmé chez les élèves.

Du CP au CM2:
➢ le masque est obligatoire pour tous : les adultes et les enfants, en classe comme à l’extérieur ;
➢ la classe sera fermée pour 7 jours à partir de 3 cas confirmés chez les élèves.

Au collège et au lycée :
➢ le masque est obligatoire pour tous : les adultes et les enfants, en classe et à l’extérieur ; 
➢ la classe sera fermée pour 7 jours à partir de 3 cas confirmés chez les élèves.

Université

Certains lieux d’enseignement supérieur comme l’université auront leur propre calendrier de reprise et leurs protocoles.

La vaccination

Il est important que les personnels des établissements scolaires soient vaccinés afin que la mission de service public soit assurée au mieux.
Pour les élèves de plus de 12 ans, la vaccination n’est pas une condition de leur retour en classe, mais elle constitue une sécurité supplémentaire dans le contexte de l’école, comme d’ailleurs pour toutes leurs activités quotidiennes.

Les tests

Des autotests seront distribués aux élèves de moins de 12 ans avant la rentrée ou le jour de la rentrée ; ils seront à faire à la maison, avant le retour à l’école. Ils constituent une garantie supplémentaire de sécurité pour tous les élèves.
En cas de tests positifs, les parents doivent prévenir l’établissement scolaire de l’enfant et la démarche à suivre leur sera expliquée. En fonction des stocks disponibles, la distribution d’autotests sera reconduite chaque semaine.

Organisation des examens

En lien avec les inspecteurs, les chefs d’établissement et les représentants des personnels enseignants, toutes les situations qui peuvent se présenter ont été étudiées : aussi bien pour les BTS, les examens professionnels (bac professionnel, CAP), le baccalauréat général et technologique ou encore le diplôme national du brevet.

Le vice-rectorat en lien avec le ministère (car il s’agit de diplômes nationaux) s’attachera à apporter des réponses à chacune de ces situations selon deux principes : la bienveillance et une exigence pour la qualité et la valeur du diplôme.

Tout est mis en œuvre pour que cette fin d’année se déroule au mieux qu’il est possible en ces temps perturbés et dans l’intérêt des élèves, avec une volonté forte d’accueillir tous les élèves en confiance et en sécurité.