Le confinement prolongé jusqu’au 17 octobre.

confinement

Comme on s’y attentait et donc sans surprise le prolongement du confinement a été annoncé au cours du point presse animé par le haut commissaire et le président du gouvernement, qui s’est tenu vendredi en début d’après midi.

Un confinement prolongé pour deux semaines, c’est à dire jusqu’au 17 octobre.

Le confinement strict est maintenu en l’état jusqu’au 10 octobre.
A partir de cette date il pourrait être réévalué dans certaines conditions et adapté en fonction de l’évolution des indicateurs et de la situation sanitaire avec un aménagement pour certaines activités économiques, et une reprise progressive de l’école. 

Situation sanitaire au vendredi 1er octobre

Depuis hier, jeudi 30 septembre, 10 décès supplémentaires ont été enregistrés, soit 129 depuis le début de la crise sanitaire. 56% des personnes décédées étaient Kanak, 22% d’origine wallisienne et futunienne, 22% issues des autres communautés. Leur âge moyen est de 71 ans, le plus jeune avait 40 ans.
96% d’entre eux n’ avaient pas de couverture vaccinale complète.

➢ 191 nouveaux cas positifs ont été confirmés ce qui porte à 7 619 le nombre de cas avérés depuis le lundi 6 septembre. 
➢ 56 patients sont pris en charge au service de réanimation. 
➢ 4 300 personnes sont guéris

À ce stade, 34% de la population totale a reçu un schéma vaccinal complet.

3 critères essentiels pour envisager un déconfinement  

➢ Un taux d’incidence en baisse. Il mesure la circulation du virus. Il est passé de 1 200 cas pour 100 000 habitants il y a une dizaine de jours à 588 cas aujourd’hui, « mais ce n’est pas suffisant »
➢ Un taux de vaccination en hausse
➢ Et l’état de saturation des services de réanimation

 La vaccination reste le seul moyen de faire rempart immédiatement au virus.

Le pass sanitaire pourrait être instauré sur l’ensemble de la Calédonie dans les jours qui viennent. Il donnerait la possibilité à la population vaccinée de se rendre dans les restaurants, les boutiques ou d’utiliser les vols intérieurs