Le point sur les transports domestiques et internationaux

Avions

Les transports de personnes publics domestiques et internationaux, aériens, maritimes et terrestres sont suspendus depuis le 7 septembre à midi. Seuls sont maintenus les vols cargos afin de continuer de desservir la Nouvelle-Calédonie en fret depuis Sydney, Paris, Tokyo et Auckland.

Vols internationaux

Des dérogations spéciales du gouvernement sont accordées ponctuellement pour permettre des évacuations sanitaires ou le retour de personnes bloquées

➢ Un vol vers Wallis-et-Futuna aura lieu le jeudi 23 septembre pour ramener des résidents calédoniens
➢ Les vols en provenance de Paris-Tokyo le vendredi 24, puis le dimanche 26 septembre seront dédiés au retour de Calédoniens
➢ D’autres vols seront organisés la semaine prochaine jusqu’à épuisement de la liste des personnes victimes des annulations

Pour pouvoir embarquer, les passagers doivent justifier d’un motif impérieux et, désormais, d’un statut vaccinal complet.

Transport domestique

Un pont aérien quotidien est organisé entre Nouméa et les îles Loyauté pour l’acheminement de fret, des personnels essentiels et des patients en attente de soins (hors Covid-19).

Ce dispositif est pris en charge à 50 % par la Nouvelle-Calédonie et à 50 % par la province des Îles Loyauté. Un pont aérien est aussi prêt à être déclenché entre Nouméa et l’île des Pins.

Des rotations exceptionnelles sont organisées avec Air Calédonie et le Betico pour des passagers en attente de transport dans les deux sens.

Les passagers doivent se faire tester avant l’embarquement.

Transport terrestre

Les bus Raï restent suspendus jusqu’à nouvel ordre.

En prévision d’un avenir où il faudra apprendre à vivre avec le virus, le gouvernement étudie, en coordination avec les autres institutions et les experts scientifiques, un redémarrage des réseaux aériens, maritimes et terrestres. Lorsque les conditions le permettront, le redémarrage sera progressif, en appliquant les obligations sanitaires pour la protection de la population.