Dans le grand sud, les chantiers se poursuivent

routier

Pendant cette période de confinement, la province Sud a fait le choix de poursuivre au maximum ses chantiers en concertation avec les entreprises et les populations. La collectivité tient ainsi à apporter son soutien à l’économie et aux équipes mobilisées de jour, comme de nuit, pour permettre la réalisation de ces chantiers.

Sur l’ensemble du budget voté dédié aux travaux avant le début du confinement, environ 3 milliards de dépenses sont programmées sur les quatre derniers mois de l’année.

Des chantiers routiers dans l’agglomération parmi lesquels :

➢ Le renforcement de chaussée et signalisation sur l’échangeur des Fraisiers, à Païta.
➢ Le renforcement de chaussée et cheminements piétons sur l’échangeur Bonaparte.
➢ Le réaménagement des bretelles de l’échangeur de Kenu In,
➢ La réparation de béton sur le pont de l’échangeur Ziza Zico.

Des opérations engagées dans les établissements du second degré se poursuivent actuellement, notamment pour sécuriser les collèges de Kaméré, de Païta Sud et de Rivière Salée.

Dans le Grand Sud, la réfection de la RP3 route de Yaté et de la route Madeleine-Capture desservant l’usine du Sud, ainsi que la rénovation du pont Pernod se poursuivent également.

Les échanges se poursuivent également afin de redémarrer au plus vite les chantiers arrêtés comme ceux de Thio ou de l’Île des Pins.

En poursuivant un maximum de chantiers, la province Sud a ainsi tenu à soutenir les entreprises et salariés impactés par ce nouveau confinement. En soutien à l’économie, elle prépare également les autres chantiers à venir en 2022.