A Hienghène, les conflits tribaux reprennent

hienghene

A Hienghène, depuis un an un conflit oppose deux familles d’un même clan, de la tribu de Tanghène. Le différend, dont l’origine serait la jalousie, remonte à l’an dernier et avait entrainé l’expulsion de plusieurs familles.

Depuis mardi, les tensions ont repris, car l’une des familles expulsée en janvier dernier revient de temps en temps, dans la vallée, ce qui ne plaît pas aux opposants. 

Ces derniers jours, la tension est montée

Le week-end dernier, des barrages ont été élevés entre les deux parties, l’un à l’entrée de Tanghène, et l’autre dans la vallée.

Pour apaiser les tensions, une rencontre était programmée le mardi 24 août, mais elle n’a pas eu lieu. Le conflit a alors éclaté. 

Trois maisons de la famille expulsée, ont été incendiées. Les gendarmes se sont rendus sur les lieux et des plaintes ont été déposées.

Une rencontre pour régler la situation, est prévue le 4 septembre, avec la présence des coutumiers, et la grande chefferie Bouarat.