L’échangeur de Kenu-In est sur les rails

Savexpress

Mardi après midi le coup d’envoi du chantier routier de l’échangeur de Kenu-In a été donné à Dumbéa. Le projet consiste à remettre aux normes ce conformité les bretelles de voie express et le rond-point de Port-Vila qui desservent le centre commercial, à raison de dix mille véhicules par jour.

Les travaux, prévus jusqu’en décembre, doivent permettre au passage d’implanter une nouvelle station-service en 2022. 

Un accord entre La province Sud, la société Kenu-In et la Ville de Dumbéa

En tant que propriétaire et gestionnaire de la Voie Expresse n°2, la province Sud souhaitait avoir la maîtrise des échangeurs. Or, les bretelles d’accès de Kenu-In qui s’étendent jusqu’au rond-point Port-Vila se trouvent sur la propriété de la société Kenu-In.

Des travaux estimés à 60 millions de francs

Financés à hauteur de 40 millions par la société Kenu-In, 15 millions par la province Sud et 5 millions pour la commune de Dumbéa ». La province contribue à titre gracieux pour la maîtrise d’ouvrage et le suivi technique des travaux sans les facturer aux deux partenaires. 

À l’issue des travaux, le foncier des bretelles sera rétrocédé à la province Sud et celui du giratoire à la commune de Dumbéa. Les deux collectivités auront chacune la gestion de ces ouvrages respectifs.

Il n’y aura pas de perturbation directionnelle pour les automobilistes pendant la durée les travaux. Ils seront réalisés le jour sans circulation alternée, et aussi de nuit avec la fermeture de la bretelle.

La nouvelle bretelle et le rond-point seront achevés en décembre cette année. Ensuite, il nous restera l’éclairage que nous ferons l’année prochaine. »  

Pour le maire de Dumbéa, Georges Naturel, c’est une grande satisfaction : « Ce n’est pas juste une petite sortie de la Savexpress. C’est aussi, l’accès à la ville de Dumbéa et à l’ensemble du secteur géographique. Je suis heureux que nous soyons arrivés à concrétiser ce partenariat. »

Une nouvelle station-service à la sortie de la bretelle

L’aménagement de la nouvelle bretelle de Kenu-In donne l’opportunité à la société Sermodis – pétrolier Mobil d’installer dans l’espace compris entre la voie express et les bretelles, une station-service. Pour ce projet, les travaux de dévoiement des réseaux démarrent en septembre 2021 et la mise en service de la station prévue mi-2023.