Précisions sur le cas positif du vendredi 20 août

cas

Comme annoncé ce matin, un nouveau cas positif a été révélé à la suite des tests de dépistage effectués le vendredi 20 août, au sortir de la quarantaine. Il s’agit d’une personne ayant reçu deux doses de vaccin Pfizer-BioNTech et qui s’est révélée positive au test PCR après sept jours d’isolement dans un hôtel.
Elle est actuellement prise en charge à l’unité Covid-19 du Médipôle.

Cette information fait apparaître clairement que toutes les personnes sorties de septaine ou de quatorzaine avant le délai imparti, grâce à des recours en justice, et sans test, sont potentiellement porteuses du virus. A l’heure où de nouveaux recours sont en cours, le gouvernement rappelle que ces décisions fragilisent gravement le sas sanitaire qui tient sa population à l’abri du Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire.

Ce cas positif ne remet pas en question la nécessité pour tous de se faire vacciner pour se protéger des formes graves, voire mortelles de la maladie et limiter l’expansion du virus.

Une personne vaccinée peut être porteuse asymptomatique du virus et ainsi le transmettre à d’autres, même si elle est, grâce au vaccin, nettement moins contagieuse.

C’est en raison de cette potentielle contagiosité qu’une septaine est imposée aux personnes vaccinées à leur entrée en Nouvelle-Calédonie.

Le gouvernement invite donc tous les Calédoniens à se faire vacciner au plus tôt afin d’éviter les situations dramatiques – décès, saturation des hôpitaux – observées chez nos voisins et amis du Pacifique, ces deux dernières semaines.