Départ imminent de la mission d’aide en Polynésie

Polynésie

Compte tenu de la situation sanitaire catastrophique que vit actuellement la Polynésie française en proie à une flambée de cas de Covid-19 d’une ampleur et d’une rapidité inédites, le gouvernement a répondu favorablement à la demande d’assistance des autorités polynésiennes.

Un appel a été lancé auprès des infirmiers et aides-soignants volontaires pour une mission de soutien paramédical d’un mois à Tahiti.

118 personnes se sont portées volontaires, dont 68 qui résident en Nouvelle-Calédonie. 14 d’entre elles ont été retenues pour cette mission : huit infirmiers en soins généraux, trois infirmiers de réanimation et trois aides-soignants.

Le départ pour la Polynésie de ces 14 volontaires est prévu vendredi matin .

Leur mission sera financée par la Polynésie française et s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat entre la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie qui sera signée très prochainement.

Rappelons que la situation sanitaire en Polynésie française est alarmante avec un taux d’incidence de 2 252 cas pour 100 000 habitants.

Les compteurs sont au rouge. Plus de 2 000 personnes sont dépistées chaque jour et 60 % d’entre elles sont positives au virus. À l’hôpital de Papeete, où les services sont saturés, les patients ont dû être placés au sein des urgences, où évacués vers des cliniques privées.