Chronique d’un désastre annoncé…

Par communiqué, Calédonie Ensemble explique que le temps est venu de rendre la vaccination obligatoire.

« La Nouvelle-Calédonie bénéficie encore de son statut de territoire Covid free. C’est une chance, si nous savons la saisir. Il est encore temps de tirer profit de cette situation, que beaucoup nous envie, en la transformant en opportunité de hisser notre seuil global d’immunité. Seule la vaccination obligatoire nous permettra de donner corps à cet objectif. « 

L’évolution de la vaccination en Nouvelle-Calédonie

Afin de se protéger contre le risque de propagation du virus en cas d’introduction sur le territoire et atteindre un seuil d’immunisation collective suffisant, les calédoniens ont été incités depuis le 20 janvier 2021 à se faire vacciner.
Huit mois après, le taux de vaccination de la population est de l’ordre de 30%, un résultat largement insuffisant par rapport à l’objectif, alors que nous bénéficions d’un approvisionnement régulier en vaccins et d’un stock conséquent…

Les Calédoniens peu enclins à se faire vacciner

Face au manque de volonté des Calédoniens de se faire vacciner, le nouveau gouvernement a initié un nouveau plan d’incitation en choisissant de proposer des sites de vaccination sur le terrain à l’occasion d’événements ou de manifestations diverses.

Mais là encore, le succès n’est pas au rendez-vous comme l’illustrent les 71 vaccinations enregistrées lors de la dernière foire de Bourail où près de 20 000 calédoniens se sont rendus.

Il faut se rendre à l’évidence : au rythme actuel de la vaccination, nous ne pourrons pas atteindre avant la fin de l’année le seuil d’immunité collective nécessaire.

La question n’est plus de savoir si le virus va rentrer mais plutôt quand le virus rentrera-t-il ?

En raison des fragilités, sociales et médicales très fortes dans le pays, l’introduction du virus en Nouvelle-Calédonie constituera une catastrophe sanitaire, humaine, sociale et économique comme le montre chaque jour l’évolution de la situation en Polynésie Française (où le taux de vaccination est de 35%, un peu supérieur à celui de la NC).

Le temps est venu de rendre la vaccination obligatoire

Pour cette raison nous proposerons, par amendement au projet de délibération prévoyant une obligation vaccinale aux passagers entrants sur le territoire, qui devrait être arrêté ce matin par le gouvernement, d’instaurer une vaccination obligatoire sur le territoire, pour les personnes majeures, en priorisant les publics les plus exposés, sur la base d’une pluralité de type de vaccins , dès lors que ceux-ci seront disponibles en Nouvelle-Calédonie.