Les conditions d’entrée sur le territoire bientôt durcies ?

entrée

Face à la multiplication des recours intentés ces derniers jours par des voyageurs souhaitant échapper aux conditions de quatorzaine, le Président a convoqué en urgence les membres du gouvernement. Il déplore les sorties prématurées sans test préalable autorisées par le juge d’appel.

Sans attendre, Louis Mapou, a suspendu dès ce week-end le vol de passagers en provenance de Tokyo attendu demain et composé en grande majorité de militaires.

Si les recours s’intensifient, le gouvernement prendra ses responsabilités d’un commun accord et n’hésitera pas à suspendre les vols de passagers en provenance de Tokyo.

La vaccination bientôt obligatoire pour tous les voyageurs

Avant d’en arriver à cette situation extrême, le gouvernement va, dès mercredi prochain, adopter un projet de délibération qui impose la vaccination obligatoire pour toute personne entrant sur le territoire.

Dans le même objectif d’efficacité, il s’apprête à renforcer les critères d’entrée en Nouvelle-Calédonie qui vont devenir beaucoup plus rigoureux.

Contester les récentes décisions de justice

Parallèlement, le président du gouvernement va demander à l’État de contester ces récentes décisions de justice en formant un pourvoi en cassation. Il souhaite également que l’État assure le contrôle sanitaire des personnes autorisées par le juge à effectuer leur confinement à domicile. Il l’invite, en outre, à gérer l’arrivée des militaires y compris leur logement en quatorzaine.

Enfin, bien conscient que le sas sanitaire est de plus en plus fragilisé, l’Exécutif rappelle que la seule solution reste la vaccination. Elle permettra au pays d’atteindre plus rapidement l’immunité collective et de protéger les plus fragiles contre les formes graves voire mortelles du Covid-19.
Un seul objectif : éviter la crise majeure que traversent nos amis des archipels voisins.