La révision du code de l’environnement fait le buzz

roussette

Adopté en mars 2009, le code de l’environnement est le socle de la réglementation environnementale en province Sud. Il permet de préserver la richesse et protéger la vulnérabilité du patrimoine naturel, notamment en encadrant certaines activités. Il évolue régulièrement en fonction des besoins, des menaces et du contexte…

Alors que la Province Sud a ouvert jusqu’au 21 aout, une consultation publique les associations font entendre leur voix

Pour la section calédonienne de WWF

Certaines propositions sont à saluer, telles que l’ajout du perroquet à bosse parmi les poissons marins protégés, l’interdiction de la pêche aux holothuries pour les pêcheurs non professionnels ou la coupe et ramassage de bois dans les aires protégées…

D’autres représentent une régression de l’ambition politique à préserver le patrimoine naturel : augmentation de la pression de chasse sur les notous et les roussettes, déclassement parmi les espèces protégées des requins bouledogues et tigres, cormorans ajoutés à la liste des espèces nuisibles sans distinction entre les espèces

Sur les réseaux sociaux, l’allongement de la saison de chasse des notous et des roussettes avec une hausse des quotas est au centre de tous les débats.

La SCO, société Calédonienne d’Ornithologie dénonce un projet régressif

« Incompréhensible, révoltant et anachronique ! c’est le sentiment suscité en découvrant le détail de la consultation publique initiée par la Province Sud sur le projet d’évolution de son code de l’environnement. Un projet totalement régressif en totale contradiction avec le vibrant plaidoyer lyrique pour la protection de la biodiversité qui l’introduit, le projet de texte s’avère être une menace mortelle en lui-même pour la conservation de nos espèces parmi les plus emblématiques et les plus menacées.

Le processus de consultation en ligne a pour objectif de déterminer les attentes de chacun. Vous avez jusqu’au 21 août pour les consulter, avant le passage du texte en assemblée de province.

Pour compléter la consultation publique des réunions publiques de restitutions et d’explications sont organisées

☞ Le 12 août à l’Île des Pins, salle annexe de la mairie de Vao, à 16h30 ;
☞ Le 12 août à Tontouta, salle de la mairie annexe, à 17h30 ;
☞ Le 17 août à La Foa, au centre socioculturel, à 17h30 ;
☞ Le 19 août à Bourail, au Colisée, à 17h30 ;
☞ Et le 26 août à Thio, à 16h30 (lieu reste encore à confirmer)