Les impacts économiques du covid en NC.

crise

La crise sanitaire s’installe en 2021, avec des effets dont la nature change. Encore absent des esprits avant 2020, le virus de la Covid-19 s’est installé et continue de frapper les économies et bouleverser les habitudes.

Un document de 7 pages publié par l’IEOM, l’AFD et l’ISEE dresse le tableau de ce que représente la stratégie covid free sur l’économie du territoire.

En Nouvelle-Calédonie, l’objectif poursuivi de rester « Covid free », une quasi-exception à l’échelle mondiale, se traduit par le maintien de la fermeture des frontières depuis le 19 mars 2020 et la mise en place d’un protocole sanitaire strict pour les arrivées autorisées sur motifs impérieux.

Un impact de 50 milliards sur 2020 et 2021

L’impact direct de ce confinement externe sur l’économie (arrêt ou ralentissement de certaines activités) par rapport à une situation sans crise sanitaire, peut être estimé autour de 30 milliards F.CFP en année pleine.

En sus de cet impact, suite à la réintroduction du virus début mars 2021, le nouveau confinement de la population de 4 semaines, du 8 mars au 4 avril 2021, a induit des pertes estimées autour de 20 milliards F.CFP.

Ce nouveau coup estimé est moindre que pour le 1er confinement. Le choc de confiance et la préparation des agents économiques étant bien différents.

Au- delà des chiffres, les risques induits par cette crise, qui s’est installée dans la durée, deviennent plus prégnants, que ce soit pour les entreprises ou les finances publiques.
Leur matérialisation dépendra largement du calendrier de sortie du confinement et du retour à la normale, mais aussi de la bonne adaptation des mesures publiques de soutien.