Objectif 180 000, la campagne de vaccination s’intensifie

immunité

Sur les 180 000 personnes éligibles à la vaccination (12 ans et plus) qui permettrait d’atteindre l’immunité collective, 120 000 ne sont pas encore vaccinées. Les autorités multiplient les centres de vaccination afin de les rapprocher de la population

Depuis son lancement le 20 janvier 2021, la campagne de vaccination contre le Covid-19 a connu de nombreuses évolutions.

25 sites répartis dans les trois provinces ont ouvert au cours du premier trimestre afin de vacciner les publics selon l’ordre de priorité défini par la stratégie vaccinale de la Nouvelle-Calédonie. En parallèle, cinq équipes mobiles ont été déployées pour proposer la vaccination aux personnels et résidents des Ephad, des foyers logement, des familles d’accueil ou encore aux personnes souffrant d’insuffisance rénale.

Dès le mois de mai, les centres de vaccination ont été réorganisés, et l’ offre recentrée. La Cafat du Receiving et le centre de la Sécurité civile accueillent désormais le public tous les jours avec ou sans rendez-vous.

La province Sud a également lancé les premières journées de vaccination, à Boulari au Mont-Dore, à l’Arène du sud de Païta, à La Foa mais aussi et à Bourail ce mercredi 7 juillet.

À Nouméa, un événement similaire a été mis sur pied le 26 juin afin de permettre notamment aux familles d’accéder à la vaccination, avec ou sans rendez- vous.

Prochaines journées de vaccination

Avec ou sans rendez vous, pour la 1ère ou la 2ème dose

➢ Vendredi 9 juillet au Mont-Dore, au complexe sportif Victorin-Boëwa à Boulari.

➢ Samedi 17 juillet à Nouméa, en salle d’honneur de la mairie.

➢ Vendredi 30 juillet à Bourail, en salle d’honneur de la mairie.

Un vaccibus pour aller vers les populations les plus isolées

Face au succès de ces opérations, d’autres journées de vaccination sont en cours d’organisation. La prochaine concernera les tribus de la région de Boulouparis.

À cette occasion, un vaccibus sera lancé. Ce véhicule de la direction de la Jeunesse des sports permettra d’aller vers les populations le plus isolées afin d’offrir à tous la possibilité de se faire vacciner contre le Covid-19. Son circuit est en cours d’organisation avec les représentants des différentes aires coutumières de la Nouvelle- Calédonie.

Les professionnels autorisés à vacciner plus nombreux

Certains professionnels sont désormais autorisés à intervenir dans les centres de vaccination. C’est le cas des pharmaciens, infirmiers diplômés d’État, sages-femmes et chirurgiens-dentistes.
L’administration du vaccin peut aussi être effectuée, sous la responsabilité d’un médecin, par les techniciens de laboratoire, manipulateurs en électroradiologie médicale et vétérinaires. Ces professionnels doivent suivre en amont une formation spécifique, dispensée et attestée par un professionnel de santé formé à l’administration des vaccins.