Révision complémentaire des listes électorales

révision

En vue de la troisième consultation sur l’accession de la Calédonie à la pleine souveraineté prévue le 12 décembre prochain, une actualisation des listes électorales va être lancée avec une nouvelle période d’inscriptions.

Deux dates limites à retenir : le 2 juillet pour l’inscription sur la liste générale et le 23 juillet pour la liste spéciale pour le référendum. 

Dans le détail, sont concernées

☞ la liste électorale générale (LEG),
☞ la liste spéciale pour l’élection des membres du Congrès et des assemblées de province (LESP) et surtout
☞ la liste électorale pour la consultation pour l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté (LESC).

L’inscription sur les listes électorales spéciales ouverte jusqu’au 23 juillet

Inscriptions sur la liste générale jusqu’au 2 juillet

Pour rappel, il est indispensable d’être inscrit sur la liste générale pour pouvoir prétendre à une inscription sur les deux autres listes. Comme toujours, il faut s’inscrire dans sa commune de résidence. La date limite pour s’y inscrire est le vendredi 2 juillet.

Du 5 au 8 juillet, les commissions de chaque commune valideront ces nouvelles inscriptions. La liste sera publiée le 9 juillet.
En cas de litige, les recours seront possibles jusqu’au 13 juillet. 

Inscriptions sur les listes électorales spéciales jusqu’au 23 juillet

Une fois cette première étape validée, l’inscription sur les listes électorales spéciales, qu’il s’agisse des provinciales ou de la consultation référendaire, sera ouverte jusqu’au vendredi 23 juillet. 
Là encore, dans chaque commune, les commissions administratives spéciales valideront l’inscription d’office des jeunes majeurs, ainsi que celle des personnes volontaires.
En cas de refus, une période de recours sera ouverte du 2 au 27 août. 

Des critères stricts

Pour rappel, les jeunes majeurs seront inscrits d’office cette liste spéciale pour la consultation s’ils remplissent un de ces critères : 

☞ Avoir ou avoir eu le statut civil coutumier,
☞ Etre né à compter du 1er janvier 1989 et avoir l’objet d’une inscription d’office sur la liste électorale provinciale et avoir l’un de ses parents incrit sur la liste électorale spéciale de 1998.
☞ Etre né en Nouvelle-Calédonie et avoir l’objet d’une inscription d’office sur la liste électorale provinciale. 

Pour les personnes qui ne relèvent pas d’un cas d’inscription d’office, les critères nécessaires pour pouvoir figurer sur cette liste spéciale sont détaillés sur le site election-nc.fr La liste électorale spéciale pour la consultation sera publiée samedi 4 septembre.